vendredi 3 juillet 2015

Remise en question pédagogique et comme une envie de se replonger dans les études

J'ai toujours vouloir être prof/maîtresse, en tout cas d'aussi loin que je me souvienne.
Je voulais travailler avec les enfants et j'ai fait des études d'histoire, plus parce qu'il faut bien être prof de quelque chose que par passion de la matière. Mon but était d'être prof, avec des enfants et j'ai réussi.
Aujourd'hui avec l'arrivée des deux loulous je me questionne comme jamais sur la pédagogie, l'éducation. Et du coup j'ai très envie de suivre une licence (ou un master?) en Sciences de l'éducation.
Découvrir l'histoire de l'enseignement, les différentes pédagogie alternatives, me remettre encore plus en question en tant que maman et en tant que prof, me challenger... J'idéalise sûrement mais cette licence semble passionnante.
Je me suis donc renseignée, j'ai un peu rêvé et j'ai cherché si il était possible de faire cette licence à distance. Miracle, avec les universités de Lyon ou de Rouen associées au Cned, c'est effectivement le cas!

Cependant le prix de la formation m'a un peu refroidie et je pense surtout que ce n'est pas le bon moment pour me lancer dans ce projet. Avec un bébé prêt à marcher et qui fait ses dents et une petit fille (encore presque mon bébé), la reprise du boulot, le sport (si, si, bientôt) et les activités... je n'arrive même pas à lire un bouquin sans en oublier le début donc reprendre des études et retourner aux bonnes vieilles dissert... Je crois que ça attendra quelques temps encore (à moins que je craque??).

En attendant je rêve pédagogie et je lis un peu sur Freinet, Montessori, Reggio...


Ce cheminement et cette découverte pédagogique me rend de plus en plus critique face à notre système. 
J'ai du mal à comprendre que l'on soit à la fois figé, englué dans quelque chose qui ne fonctionne pas/plus et que les tentatives de réformes soient autant inadaptée et en décalage complet avec tout ce que l'on sait aujourd'hui sur les enfants et leur développement.
Etre au coeur de ce système et constater chaque jour à quel point l'on se moque à la fois de ceux qui transmettent leur savoir et ceux qui le reçoivent... cela me laisse un arrière-goût amère. 
Exemple type? 
Nous avons reçu le livret scolaire d'Emmy en cette fin d'année.
Sérieusement? Un livret d'évaluation en petite section de maternelle? J'en suis restée bouche bée.
Quand on sait que jusqu'à 6 ans chaque enfant développe des compétences selon ses intérêts/envies/besoins et non linéairement et que tout se lisse ensuite?
Comment peut-on envisager de déclarer une compétence acquise ou non? Ce n'était peut-être pas le bon moment pour l'enfant mais il a sûrement développé d'autres savoirs. Quels sentiments pour les parents qui reçoivent ce livret si il est "mal" rempli? Quelle stigmatisation pour l'enfant puisque ce livret le suit de classe en classe?

Avec cette formation j'aimerais comprendre l'histoire de l'enseignement, m'ouvrir aux autres possibilités pour tenter de changer déjà, à mon niveau, mes petites habitudes. Essayer de proposer une autre approche, d'autres choses  à mes enfants et mes élèves autour autour de mon joli petit bureau.

Bon en plus c'est pas tout, je voudrais me mettre au piano...

6 commentaires:

  1. Ton article me parle beaucoup à une étape de ma vie où je pense à me reconvertir professionnellement.
    Je ne sais pas ce que vaut la licence "Sciences de l'Education", mais j'ai eu l'occasion de suivre la première année de master dans ce même domaine (j ai un parcours universitaire très atypique) et je peux te dire que j'ai beaucoup apprécié les cours qui ont été donnés.
    Je ne sais pas ce qu'il me reste comme cours de mes années de fac mais si cela peut t'intéresser je peux fouiller mon ordinateur.
    En tous cas je salue ta volonté de vouloir reprendre une formation. As-tu pensé à la Valorisation des Acquis et de l'Expérience?
    N'hésite pas à me recontacter si tu veux plus d'info sur cette formation ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas quel ton actuel boulot et ton envie future, de mon côté c'est plutôt la volonté de creuser le versant "pédagogie" de mon métier qu'une réelle reconversion (pour l'instant en tout cas!). L'envie de me rebooster, de m'ouvrir de nouveaux horizons...
    Effectivement, si tu as toujours des cours qui traînent, je veux bien un premier aperçu, c'est vraiment très gentil!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je travaille actuellement dans le domaine de la prévention santé et de la prévention de la délinquance. Cela me plait beaucoup, mais j'ai envie de voir autre chose. En septembre je m'inscris au concours de professeur des écoles.
      Je regarde ce que j'ai gardé et je te les fais parvenir :)

      Supprimer
    2. Prof des écoles ça doit être super, toucher à tout, créer des activites "en grand", j'aurai beaucoup aimé c'est sûr!
      Merci beaucoup pour les docs!

      Supprimer
  3. c'est tout à ton honneur cette remise en question, cette envie d'aller plus loin, de faire autrement, d'évoluer dans ton domaine d'activité , d'échanger des pratiques , je te souhaite plein de belles découvertes et d 'avancées et d'épanouissement personnel et de réussite dans ta démarche !
    bises

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser un petit mot, ça me fait plaisir de vous lire! A bientôt.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...