samedi 13 mai 2017

Eternelle remise en question et réseaux sociaux

Cela m'arrive régulièrement, grosse remise en question en ce moment concernant les réseaux sociaux et le blog...

Depuis notre déménagement à Zürich et mon nouveau statut de femme au foyer j'ai plus de temps pour moi et mes enfants normalement... Mais je m'aperçois que j'ai surtout plus de temps pour les réseaux sociaux.

J'ai tenté au début de ma "nouvelle vie zurichoise" de m'inscrire dans les agences de presse, de prendre contact avec les maisons d'éditions jeunesse dont je suis fan, de faire connaître un peu plus le blog... J'avais envie d'avoir une activité à moi et pourquoi pas de participer à ma façon aux revenus de la maison (ou comment avoir du mal à accepter d'être sans emploi...).  

Mais au-delà d'avoir perdu beaucoup de temps je me rends compte que tout cela m'entraîne dans quelque chose que je ne veux pas.

D'abord parce qu'en réfléchissant mieux je n'ai pas envie qu'on m'impose nos lectures, nos activités, nos goûts ou mes avis. 
Ensuite parce que je veux retrouver plus de liberté et de naturel dans nos activités justement. Ne plus penser en terme de "lectorat", "d'audience", de "blog qui marche ou pas".

Je fatigue de vérifier sans arrêt si je n'ai pas loupé "l'idée du siècle" sur tel ou tel blog en n'ayant pas vue le statut Facebook ou la news Instagram du moment.

Surtout je fatigue de vivre par procuration la vie des autres et de voir les vies parfaites que l'on affiche sur ces réseaux. Ai-je moi-même déjà posté une photo d'Emmy en train de chouigner ou d'Ethan en train de faire un caprice? Non, comme les autres. Et pourtant c'est parmi leur activité principale certains jours ;-).


Enfin il y a toutes ces "news" sur mes réseaux sociaux donnant des conseils/tendances éducatives...


J'ai appris par exemple qu'un enfant de 3 ans ne fait pas de "caprice" ;-). Le rabâchage des nouvelles découvertes sur le cerveau nous l'a bien fait comprendre : Ethan ne fait pas de caprice. Mais quand il refuse de s'habiller le matin, quand il se jette par terre pour faire une colère alors qu'il faut aller chercher Emmy, ou pour ranger ses jouets, j'en ai marre de lire justement sur ces réseaux sociaux que des mamans formidables ont trouvé une solution magique : elles ne crient pas, ne punissent pas, ne s'énervent pas, ne font pas de chantage et le miracle se produit. L'enfant est habillé (de préférence avec une tenue à croquer), propre, coiffé, souriant et il sait écrire à 3 ans...
J'ai souvent l'impression de vivre sur une autre planète, avec des enfants extraterrestres.

Bref touts ces façades me pèsent car elles me culpabilisent malgré moi.

Alors c'est décidé, j'arrête de prendre en photo mes enfants dès qu'ils font quelque chose "d'instagramable" et je vais d'ailleurs arrêter ce réseau social même si je n'étais inscrite que depuis peu.
Je vais garder la page Facebook du blog pour partager mes articles car je sais que certains (beaucoup d'ailleurs) ne les voient que de cette manière.
Je vais essayer de changer la fréquence de ma newsletter pour que vous ne soyez embêté qu'une fois par semaine des derniers articles parus. (Edit : il semble que l'on ne puisse pas changer la fréquence d'envoi sur Feedburner, c'est forcément 1 fois par jour si il y a un article... Si quelqu'un sai tcomment faire, je suis preneuse!).

De mon côté je vais faire un "grand nettoyage de printemps" dans les pages Facebook que je "suis" afin de n'être plus polluée par des news que je ne veux pas. Je vais aussi m'abonner aux newsletters des blogs que je lis régulièrement et ainsi tenter de décrocher de mon mur Facebook.

Enfin concernant le blog en lui-même je pense revoir aussi ma manière de publier, notamment en n'interrompant plus une activité pour des photos. Les articles seront moins illustrés, avec seulement des photos du résultat final quand les enfants ont terminé ou entre deux étapes.

Cet article décousu pour annoncer donc que je compte bien alléger ma vie virtuelle et me recentrer sur l'essentiel.


22 commentaires:

  1. D'un côté je te comprends parce les RS peuvent faire culpabiliser mais d'un autre côté quand on sait trier c'est une mine d'or. Il faut juste réussir à trier... Et moi l'éducation positive çà me parle Car mes parents étaient dans ce mode éducatif. Ce n'est pour autant que je ne galère pas mais je sais à quel point c'est la seule solution acceptable sur du long terme (enfin selon moi). Après ce n'est pas pour autant que je cherche à faire culpabiliser les autres... pour les photos moi je publié régulièrement des photos de bordel car c'est Tout moi, ça a d'ailleurs bcp de succès Lol. Moi je trouve que le vrai problème c'est quand on a plus que les RS comme communication avec des adultes, et quand on est à la maison c'est un risque réel. Enfin moi je continuerai à te suivre je suis abonnée à ton blog ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi merci! C'est vrai que tu. N'hésite pas à montrer/dire quand c'est moins "glamour" chez toi et c'est pour ça que je te suis aussi ;-).
      Je sais bien que l'éducation positive est bénéfique à long terme et je ne renie pas cela. J'en ai juste assez du côté moralisateur de certains et du jugement que l'on peut ressentir parfois dans certains propos. Moi aussi j'essaye et c'est pas facile. Les familles parfaites ça me gonflent )et je trouve que c'est surtout vrai sur les belles photos Instagram). Un tri s'imposait donc. ;-)

      Supprimer
  2. Je te comprends beaucoup ! Et, c'est pour cela, que je n'ai pas essayé de me mettre sur Instagram et d'ailleurs, que je n'alimente plus qu'occasionnellement mon blog.

    Ce que je souhaitais, finalement, c'était de garder une trace de ce que nous faisons, et c'est grâce aux "cahiers de vie" de mes filles, que j'arrive à garder ce que j'ai envie, ce qui me satisfait. Par contre, pour retrouver un événement/une activité ou autre, c'est plus facile de le retrouver sur le blog !!

    En tous cas, profites de ta vie réelle mais je souhaite quand même continuer à te lire car il y a beaucoup de belles idées sur tes blogs.
    Bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce gentil commentaire! Et oui, retour à plus de simplicité!

      Supprimer
  3. Salut Elo, bel article, et je te soutiens à fond! L'essentiel est de faire des choses qui font du sens pour soi-même, et qui apportent de la valeur aux autres. Fais-toi plaisir, c'est l'essentiel! Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Effectivement je vais suivre ton précieux conseil! ;-)

      Supprimer
  4. Coucou
    Comme je te comprend.... c'est vrai que certains profiles insta montrent des petites familles parfaites, toujours bien habillées, bien coiffées, les enfants souriants et des maisons nickels....
    Je ne pense pas que ça soit leur vraie vie, c'est ce que je me dis pour ne pas culpabiliser en voyant mon bazar, les tonnes de papiers, les piles de dessins et les piles de linge aux 4 coins de la maison....
    C'est vrai que sur insta, j'essaye de ne pas montrer mon bazar... (je devrai des fois faire des photos behind the scene.... c'est pas joli joli ;-) )
    J'ai le même genre de réflexion sur les réseaux sociaux et sur le blog, du coup comme ces derniers temps je fais des pauses blog de 1 ou 2 semaines.... pour bien m'occuper de mes enfants, pour leur organiser leur anniversaire, pour me reposer parce que j'ai toujours mal au bras.... et aussi parce que je n'ai pas d'idées à partager.
    Le blog doit rester un plaisir et non une contrainte. Et depuis quelques temps je me suis beaucoup plus détachée de FB et IG...
    Je continuerai à te lire avec plaisir ! A très vite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce gentil message! On est toutes pareIl, je ne montre jamais l'envers du décor non plus...
      J'ai besoin de me recentrer et d'arrêter toutes ces futilités qui empoissonnent la vie.
      Courage pour ton bras, j'espère qu'il se remet bien.

      Supprimer
  5. coucou, je suis certaine que tu sais ce que j'en pense...les réseaux sociaux me bouffent mais pas de la même manière car je n'attache pas d'importance à ce sujet, sachant que chacun fait comme bon lui semble. mais si je dois arrêter le blog, ça sera certainement un des raisons....je t'embrasse, une fidèle lectrice complétement fan de ta créativité :) bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ;-)! Je t'envie quand je constate combien tu es détachée des réseaux sociaux justement, tu es mon modèle!

      Supprimer
  6. Mas qu'est-ce que je te comprends ! Mille fois même ! J'aurai pu écrire ton article !
    J'ai considérablement réduit le temps que je consacre à mon blog, et qu'est-ce que ça me fait du bien ! Moi qui y passais 1 à 2 heures le matin, et la même chose l'après-midi, désormais c'est le matin uniquement. Je me mettais un stress sans nom à vouloir publier un article chaque jour de la semaine (c'est que j'ai une liste d'articles longues comme le bras, que j'aimerai réduire...) et puis ? Si je n'écris pas le mardi, qui m'attend ? Personne. Qui ça va déranger ? Personne à part moi ! Pour le moment, en ayant réduit ainsi j'arrive à maintenir mon rythme d'écriture, mais je ne me prends pas la tête. Je suis aussi plus zen, je n'ai pas le stress du "mon article n'est pas prêt pour demain !". Il ne l'est pas ? Et alors ? Je passe bien plus de temps avec mes filles, et l'été arrivant, je compte bien en profiter plus. D'ailleurs cet été le blog sera très réduit !
    Pour les activités et autres photos avec ma grande, c'est pareil que toi. Quand elle me dit "maman arrête de me prendre en photo" j'arrête. D'ailleurs, je prends aussi beaucoup moins de photos. Mais il est vrai que quand je la prends en train de peindre et qu'elle s'arrête d'elle même pour ma photo, ça me fait tout drôle... c'est moi qui lui impose ça !... alors dans ces cas là je la remercie, lui fait un gros bisous et lui dit de surtout continuer ! C'est moi qui ai choisi de bloguer, pas elle ! Hier elle a fait d'elle même une super activité. J'aurai pu la prendre en photo en cours de route, mais je n'ai pas voulu. Les photos seront très bien avec le résultat final seulement :) Je me rends compte aussi qu'à prendre des tas de photos pendant les activités, je profite moins, et je speed un peu plus. C'est nul !... :(
    Pour ce qui est des réseaux sociaux, j'aime vraiment beaucoup Instagram, mais je me limite fortement. Sauf rares exceptions, je ne suis que les personnes avec qui j'échange vraiment, sinon je n'hésite pas à me désabonner. Après tout, sinon ce n'est que du commérage... c'est dur de ne pas suivre plein de monde, il y a tellement de chouettes univers, mais à un moment ce n'est plus possible... je suis aussi en train de faire du tri dans les blogs que je suis. Là par contre, c'est hyper dur !!!
    Bref, j'ai aussi trèèèèès souvent ces remises en question de tout ça, le blog, les réseaux. Pourquoi continuer ? pour qui ? On verra ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément je vois que je ne suis pas la seule à me poser des questions ;-). Comme toi, je me stresse parfois pour publier, notamment pour les rdv que je suis... Tu as l'air d'avoir une meilleure "hygiène" des réseaux sociaux que moi et tu as bien raison. Moi j'ai supprimé Insta et fais un énorme tri sur Fb, ça fait du bien! Merci de me lire!

      Supprimer
    2. Ah oui les rendez-vous je te comprends ! Et bien figure toi que j'en ai sauté quelques uns dernièrement, et que ça m'a presque fait du bien !! De me dire qu'une fois de temps en temps, on peut faire l'impasse aussi ! D'ailleurs, autant la faire que de publier un mauvais article !
      Pour ce qui est des réseaux, j'essaie au maximum d'avoir une bonne hygiène oui. J'y passe déjà pas mal de temps. J'ai réussi à ne plus scroller en pleine journée pour rien quand je suis avec les filles. Je suis peu de monde, alors y aller toutes les 10 min ne sert à rien ! En revanche, j'aime suivre vraiment et tout voir, donc si je veux pouvoir faire ça, je ne peux pas suivre 1000 personnes. Même si c'est dur ! Et pour mes publications c'est pareil, je me prends moins la tête.Tant pis si j'envoie 5 photos à la suite, après tout, je suis maman, j'ai autre chose à faire de mes journée, c'est bien plus "réaliste" ahah

      Supprimer
    3. C'est fou cette pression qu'on arrive à se mettre pour pas grand chose d'important finalement!! En même temps on fait de belles rencontres et c'est pr cela que j'ai envie de continuer. Je découvre de chouettes blogs, de belles personnes et des idées que je n'aurai jamais eues! Mais je vais maintenant sélectionner plus sévèrement!!;-)

      Supprimer
    4. Je suis absolument d'accord avec toi !! J'ai souvent envie de tout lâcher, puis je me dis que ça serait dommage. J'aide certaines personnes, j'aime ce partage et ce lien que j'ai créé avec d'autres. Mais la pression ne sert pas à grand chose !... Et quand tu parles de plus de naturel dans tes photos, je peux te dire que je préfère cent fois un compte de vraie vie, avec des gâteaux ratés, des jeans troués que des photos toutes retouchées. Le superficiel ne m'intéresse plus. La réalité bien plus !

      Supprimer
    5. ;-) bien d'accord, arrêtons d'être sous pression et vive les vrais échanges!

      Supprimer
  7. Moi j'aime bien recevoir article par article (les newsletters avec tous les articles, je ne les regarde presque pas finalement). Pour le reste, je comprends...mais je ne pense pas que la vie des gens sur insta soit si formidable ^^ J'aime bien voir de jolies photos et loin de me culpabiliser, ça m'inspire. Et puis, sûrement que ces enfants là se roulaient par-terre avant ou après la photo lol Moi, c'est sur fb que je ne vais presque plus (sauf pour partager mes articles), trop d'infos, trop de n'importe quoi. J'ai donc créé un nouveau compte avec très peu d'amis et je vois beaucoup moins de conneries. Bon Dimanche ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je viens de faire un gros tri FB et ça fait du bien! Je reviendrai peut être à Insta un jour avec des mesures draconiennes ms pr l'instant j'ai besoin d'une grosse désintox!

      Supprimer
  8. Quand j'ai commencé mon blog je m'étais dit que je ferai quelque chose qui évite la culpabilité aux autres... J'ai même crée un tableau Pinterest "La face cachée des activités pour enfants". Mais, même en faisant attention, on montre une partie de nos vies qui peut faire culpabiliser d'autres. J'ai déjà reçu des témoignages de mamans me trouvant tellement plus créatives qu'elles et trouvant que mes enfants faisaient de si jolis bricolages...
    Ca m'a scotchée parce que réellement je ne me trouve pas créative (syndrome de l'imposteur tout ça), on bricole pas si souvent que ça depuis qu'ils vont à l'école et mes mômes font aussi des trucs moches hein... c'est juste qu'on prend de jolies photos pour l'audience.

    Du coup avec Insta je m'amuse à partager ces moments du quotidien plus "vrais" et je suis des mamans qui font comme moi. Mais, cela dit, la culpabilité sera toujours là parce qu'elle est dans l'oeil de celui qui regarde. Je pense qu'elle est livrée avec le bébé quand on devient mère (oui c'est plutôt féminin, d'ailleurs c'est peut-être là avant de devenir mère).

    Quant à tout ce qui touche à l'éducation, c'est encore pire... tu peux toujours croiser une pile de linge pas rangé sur le net ou une chambre en bazar et un mur redécoré aux feutres, mais pas de maman qui craque. Les mères ne craquent jamais, trop remplies de l'amour de leurs petits (sérieux même quand il répète ce que tu viens de demander pour la 6ème fois en faisant "gna gna gna na na" ?....). Ou alors faut lire des articles sur le burn out maternel, mais ce serait bien de pas en arriver là en fait.

    Tu as raison de faire du vide : on n'est pas là pour culpabiliser. Inspire-toi, fais comme toi tu le sens et sois authentique dans tes partages, c'est tout ce qui compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce long, gentil (et si plein de bon sens) message. Je n'ai jamais vu ton tableau Pinterest de la face cachée, je suis curieuse de le decouvrir! Ça me gêne de participer à cette façade du tout beau et en même temps je veux gardée un souvenir de nos moments alors autant ne garder que le bon côté! ;-). On se laisse vite avoir avec les réseaux sociaux à liker plein de page alors que cela ne nous correspond pas forcément. C'est bête mais je me sens "libérée" maintenant que j'ai tout supprimé!

      Supprimer
  9. Tu as tout à fait raison de remettre en question ton utilisation des réseaux sociaux si tu en ressens le besoin ! Pour ma part, je suis consciente d'être beaucoup connectée mais ça ne joue pas (encore ?) sur la qualité des moments passés entre nous donc ça me convient. En revanche il arrive bien souvent de prendre des photos (beaucoup^^) mais de les publier sur Instagram après l'activité en question ou à un moment où les loulous n'ont pas besoin de moi...
    En revanche si j'aime beaucoup Instagram, j'avoue avoir beaucoup plus de mal à faire vivre ma page Facebook... Comme quoi d'une personne à l'autre... En tous cas je prends toujours beaucoup de plaisir à lire tes articles et ça c'est le plus important n'est-ce pas ? Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu arrivés sûrement à te limiter plus facilement que moi ;-). Perso à chaque fois je remontais tout le fil Instagram pr voir très les photos loupées, c'était n'importe quoi... Cela ne m'empêche pas de suivre les gens que j'apprecie et même si je ne sais pas "tout" ce n'est pas bien grave.

      Supprimer

Merci de me laisser un petit mot, ça me fait plaisir de vous lire! A bientôt.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...