vendredi 13 juillet 2018

Interview : portrait chinois façon littérature jeunesse par Monbazarcoloré

Comme je suis une grande blogueuse hyper connue 😜, Élodie du blog Monbazarcoloré m’a proposée de participer à ses portraits chinois façon littérature jeunesse, une passion commune.
Le principe est simple, apprendre à se connaître à travers des questions ayant donc pour sujet la littérature jeunesse.
Je me suis beaucoup amusée à répondre à ses questions et je remercie sincèrement Élodie d’avoir pensé à moi. 
Place aux questions :
Si j’étais un auteur de littérature de jeunesse : 
J'ai pris la liberté d'en citer 2…
– Chris Haughton pour son humour décalé qui me régale et régale mes loulous. J’adore jouer avec les intonations et les voix quand je lis et c’est vraiment un auteur qui permet de « jouer » avec ses histoires. 
– Jules Vernes pour tout son univers, son écriture, son côté « visionnaire ».


Si j’étais un livre 
Alors là c’est vraiment dur, il y en a tellement que je voudrais citer…
J’arrête mon choix avec difficulté sur un coup de coeur que j’ai eu enfant et que j’ai toujours :
« Le grand livre, l’intégrale des 23 contes classiques », de Beatrix Potter.

Pour son univers, ses dessins beaux et précis, son vocabulaire recherché, son imagination.
Si j’étais un personnage :
Mathilda de Roald Dahl pour son intelligence, sa force, son humour dans ses bêtises et son avidité à lire.  
Si j’étais un signe de ponctuation :
Un point d’exclamation ou trois petits points… je me sers beaucoup des deux quand j’écris, probablement parce que « j’oralise » beaucoup! 
J’aime beaucoup la virgule aussi, parce qu’elle peut tout changer dans une phrase. 
Si j’étais un conte :
Un conte moderne, « Tobie Lolness » de Timothée de Fombelle. Pour les sujets abordés (l’écologie, la privation de liberté), pour la qualité de l’écriture, pour l’imagination de l’auteur.

Si j’étais un illustrateur :
Je me suis permise de donner encore 2 noms :
– Rébecca Dautremer pour ces illustrations poétiques, colorées, si belles.

– Sempé pour son coup de crayon inimitable et plein d’humour!


Si j’étais une citation tirée d’un livre pour la jeunesse :
« J’ai la faiblesse de penser qu’en général la méchanceté, n’est pas une preuve d’intelligence. »  
Citation tirée de « Astérix et la Serpe d’or » de René Goscinny.
Il y a beaucoup dans cette citation : la vérité brute de la phrase mais aussi l’humour qu’il y a derrière. Et elle me correspond dans ces deux aspects.
Si j’étais un sujet mal ou pas abordé :
Je ne sais pas si il y a des sujets mal ou pas/peu abordé ou si c’est moi qui n’ai encore pas tout découvert dans la littérature jeunesse. 
J’ai vraiment l’impression que j’arrive toujours à trouver un livre qui répond aux questions de mes enfants ou à un principe que je veux leur transmettre, du moment que je prends le temps de chercher un peu. 
En ce moment précisément je me dis que j’aimerais des livres pour pré-ado qui soit à la fois actuel, sans à-priori, sans niaiserie, sans « genre »  et surtout hyper « percutants » pour aborder à la fois la thématiques des changements de cette période mais aussi les dangers multiples (réseaux sociaux, harcèlement…) qui menacent aujourd’hui nos enfants. 
Mais peut-être cela existe-t-il?
Si j’étais une thématique passionnante :
Impossible de choisir, tout peut être passionnant, surtout avec les auteurs jeunesse. C’est d’ailleurs une des raisons qui me fait aimer autant la littérature jeunesse : la variété des thématiques, la variété des points de vue, des niveaux dans la difficulté.  
Pour n’en citer qu’une (je me force 😉)  je dirai «l’ouverture sur le monde ».
Merci beaucoup Monbazarcoloré pour ce portrait chinois façon Littérature de jeunesse. J’ai hâte de lire les autres interviews pour découvrir de nouveaux auteurs et de nouvelles pépites!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de me laisser un petit mot, ça me fait plaisir de vous lire! A bientôt.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...